Blogue Vélo – 13 juillet | Enduro

Dans le billet précédent nous citions notre vieux sage et ses mouches… Dans certaines circonstances, il disait également des vélos de montagne : « C’est comme tuer une mouche avec un bazooka ». Ce qui nous amène à notre prochain billet!

13 juillet 2018 | Vous êtes-vous fait emporter par cette nouvelle vague de vélos Enduro qui balaie le marché actuellement? Ces machines de guerre, ces bazookas de notre vieux sage, armés de suspensions aux débattements dans les 160 mm avec des angles toujours plus lousses?

Cette montée en force de l’Enduro ne vient pas sans paradoxe. Les vélos sont de plus en plus énormes avec des capacités incroyables. En parallèle, l’industrie construit des pistes de plus en plus roulantes, sans aucune difficulté technique autre que les modules, sauts et ponts que l’on y ajoute, pour le plaisir de tous!

Ne vous méprenez pas, nous aimons tous ces descentes « new school » dans lesquelles on pourrait manger dans les « berms » et faire plus de « air time » que de piste! On a ça en stock! Mais est-ce que ce sont ces sentiers qui nous permettent réellement de voir ce que nos mastodontes sont vraiment capables de faire ? Le plaisir est dans la variété! Faites comme bon nombre de nos abonnés DH qui ont troqué leur monture pour un nouveau vélo Enduro tout étincelant et tentez l’expérience en dévalant nos sentiers de descente. Si vous voulez de l’Enduro, oh que vous serez servi ! Des lignes tantôt fluides, tantôt techniques, tantôt cassantes. Des « drops », des ponts, un « wall », un pont Beaulieu de 20 mètres, etc. Venez vous y frotter et vous dépasser! Le tout en profitant de remontées en télécabine panoramique (pour la vue bien sûr, mais vos jambons vous remercierons aussi!).

Quelques suggestions de parcours Enduro à partir du sommet :

Quelques suggestions de parcours Enduro à partir du sommet

Accessible

  • Grisante au complet pour une entrée en matière plus roulante!
  • Haut Vietnam (ou Haut Grisante) – Échappée – Bouttaboutte

On monte d’un cran

  • Haut de la Vietnam – L’Érablière – La Yable ou Avenue Royale (par la Bouttaboutte)
  • La Vietnam tout cours!
  • Haut de la Vietnam – Bas de la Grisante
  • Vous n’en avez toujours pas plein les bras? Essayez une Tordue!

Dans les sentiers

Dernière semaine dans la Vietnam pour notre équipe : gros blitz! Toujours du côté du DH, les travaux dans la Bête (1837) vont bon train et on peut espérer une ouverture avant le Vélirium.

Nous avons aussi débuté les travaux annoncés dans notre billet de la semaine passée dans la Bouttaboutte. Pendant ce temps, les jeunes du Club cycliste Mont-Sainte-Anne, récipiendaire de la bourse Québec Singletrack Experience pour la formation de la relève en entretien des sentiers, poursuivent les travaux dans l’Arête, alors que ceux du Camp de vélo de Saint-Ferréol-les-Neiges bûchent tout aussi fort sur des réparations dans la Souterraine.

L’équipe de Gestev est aussi sur place en préparation du Vélirium. La bande a terminé la nouvelle passe qui court-circuite la traverse dans le DH, ainsi que la Passe de la Perdrix dans le XC. Cette dernière n’est pas très loin de la base et vaut vraiment le détour. Gestev a également refait les berms et le saut du tuyau dans le talus du stationnement. Et pour tout ça, on leur envoie une série de pouces en l’air!

Travaux de la Vietnam en photos

On vous quitte pour aller s’attaquer aux nombreux arbres tombés dans la dernière semaine. Vraiment, ça bouge partout dans les sentiers!

L’équipe Vélo

Pour lire nos billets précédents

 

Toutes les nouvelles