Blogue – 7 août | La flore et le vélo

En vélo de montagne, c’est certain qu’il nous arrive de nous frotter à la nature environnante! Voici un billet de blogue qui se veut éducatif sur la flore présente dans nos sentiers, spécialement en ce qui a trait à une certaine plante sauvage inoffensive qui s’adonne à être confondue régulièrement avec la berce du Caucase, qui elle peut s’avérer plus dérangeante lors d’un contact direct. Suite à quelques commentaires, nous avons fait nos recherches et élucidé le mystère entre ces deux plantes qui finalement, se distinguent largement.

La berce laineuse

La plante que l’on retrouve dans les sentiers de la montagne (et qui est assez commune dans l’ensemble du Québec) est le berce laineuse. Elle est très répandue, principalement dans l’est de la province. Elle ne doit pas faire l’objet de mesures de contrôle particulières, bien que la prudence s’importe néanmoins, et il est recommandé de ne pas la manipuler sans vêtement de protection (gants). Ce qui n’est pas le cas pour la berce du Caucase, plante qui peut causer davantage de dommage et dont l’on devrait se débarrasser si elle était sur nos terrains. Nous sommes bien heureux de vous confirmer que ce n’est pas le cas!

Comment les différencier?

Taille: la berce du Caucase est beaucoup plus grande (4 à 5 m), à maturité, que la berce laineuse (2 à 3 m).
Tige : la berce du Caucase a une tige avec des mouchetures rouges. La tige de la berce laineuse est entièrement verte (parfois avec du pourpre), mais ne comporte pas de mouchetures. En outre, la tige de la berce du Caucase ne porte que quelques poils grossiers. La tige de la berce laineuse est velue et ses poils sont fins.
Feuille : le feuille de la berce du Caucase est immense (parfois jusqu’à 1 m de large pour les feuilles à la base du plant) et est très découpée. Elle ne porte pas de poils sur son revers. La feuille de la berce laineuse est beaucoup plus petite et moins découpée et son revers est entièrement recouvert de poils fins qui forment un duvet.

Plus de photos

Ces informations et images sont tirées du site web du groupe de recherche QuéBERCE. Photographe H. Royer

Nouveautés dans les sentiers?

La baptême – sentier partagé

Sur une note plus « vélo », vous avez certainement déjà roulé La Baptême! Notre nouveau sentier « all-mountain » de niveau intermédiaire est désormais accessible à partir du sommet. Nous souhaitons rappeler aux usagers de ce sentier qu’il a été créé autant pour les adeptes de vélo aguerris que pour les débutants/intermédiaires et enfants cyclistes. Il est donc important de cohabiter de bonne manière dans le sentier et de respecter les niveaux de tous et chacun. Rappelons-nous que pour devenir plus rapide et s’améliorer, il faut commencer par se pratiquer à son rythme et La Baptême se veut l’endroit tout indiqué pour ceci. Pensons à encourager notre relève!

Vidéos à voir

Voici quelques liens vidéos intéressants à visionner afin de vous donner une bonne idée de ce qui vous attend chez nous lors de votre prochain « baptême…

L’athlète Aurélien Fontenoy

Edit de JF Houle et Laurie Blouin

L’envers du décor

Edit de Freeride Québec

9 minutes de descente

 

Toutes les nouvelles